Suzanne G., volontaire à Jhamtse (prof au collège d’Yverdon)

 

J’adore enseigner à ces enfants qui ont tellement envie d'apprendre et les tonnes de « hugs » (enlacements) par jours font tellement de bien !!! Je suis surprise de la facilité d’enseigner sans moyen techniques....pas de power point....pas ou peu de photocopies .... On écrit, ils copient et ils sont super motivés!! Que du bonheur.

                                                                                              

2016

Me voilà donc installée dans cet endroit incroyable. 90 enfants âgés entre 6 ans et 15 ans y ont trouvé refuge. Ils y sont logés et nourris et reçoivent une éducation d’une incroyable qualité. Ces enfants sont, pour certains orphelins, mais pour la plupart, ils sont issus de familles à gros problèmes d’abus, d’alcoolisme, ou d’extrême pauvreté. La structure ici est composée de 4 dortoirs d’une vingtaine d’enfants chacun. Dans chaque dortoir, il y a une « amala » qui vit également. C’est une maman pour les 20 et quelques enfants du dortoir, la personne responsable, la figure maternelle. Elles n’ont, elles, par contre aucune sphère privée et sont constamment entourées des enfants, quand ceux-ci ne sont pas occupés à faire leur lessives, nettoyer les locaux, en cours ou de corvée cuisine. Mais bon, il faut dire que dans cette communauté, la sphère privée est une notion bien abstraite. Nous sommes au bout du monde…et je n’exagère pas…..deux exemples pour vous faire imaginer la situation : le câble de charge de mon portable a lâché et il a fallu attendre que quelqu’un de la communauté aille à Tezpur, à 14 heures de voiture d’ici pour pouvoir acheter un nouveau câble !!!! 14h de voiture, oui oui !!!! Et, j’ai dû envoyer un recommandé, ou plutôt un courrier par Fedex, et là c’est pas 14h mais 24h de voiture pour le prochain poste d’envoi de courrier international !!!....Donc, je disais, on est entourés de montagnes, dans un paysage incroyable, loin de toute pollution auditive, atmosphérique ou lumineuse, mais il est quasiment impossible de s’isoler bien longtemps…En ce qui me concerne, cela me convient plus que bien. Jhamtse Gatsal signifie le « Jardin de l’Amour et de la Compassion » et l’énergie présente dans cet endroit et inouïe. On reçoit (et donne) des hugs à longueurs de journée. Les enfants sont incroyablement serviables et bien élevés…ils vous arrachent votre assiette des mains pour la laver à votre place, vous amène du thé, ne jurent jamais, ne se battent pas (ou presque jamais…c’est quand même des enfants et pré-adolesccents), prennent de vos nouvelles quand vous ne vous sentez pas bien et ont par-dessous tout cela un emploi du temps de ministres…..Debout à 5h30 au plus tard, ils nettoient les lieus communs, font leur lessive (à la main et à l’eau froide) puis ils chantent des prières tibétaines (genre de méditation) à 6h30  pour 30 minutes, puis déjeunent. Les cours commencent à 8h et se terminent à 16h tous les jours (avec une pause de 1h30 pour le repas de midi quand même) et pour les plus grands, ils ont des cours le samedi également, mais de 8h à 15h seulement ;). Ä 16h…tenez-vous bien, ils ont 45 minutes d’activités extra-scolaires (animées par les profs…) puis c’est devoirs pour tout le monde, prière à 17h30 et souper à 18h et redevoir jusqu’au coucher….Ah oui et les plus grands (14-15 ans), ceux qui vont le samedi en cours……ont des cours supplémentaires le soir de 19h à 20h…..

 

Alors forcément, le rythme qu’ont les élèves n’épargne pas les profs….J’enseigne actuellement les sciences (chimie, biologie et physique) à 4 classes d’ enfants de 11 à 15 ans, donc 4 heures par jours et quand je dis 4h heures, c’est pas 4 périodes de 45 minutes mais 4 périodes d’1h….puis je donne des cours de yoga pour 45 minutes et je surveille les devoirs pour 45 minutes….et tout cela en anglais bien entendu, au total 6 heures d’encadrement par jours !!!! Autant dire que j’enseigne plus qu’en Suisse….pour parler d’une année off ;) Mais honnêtement, l’ambiance du lieu et l’énergie font que le stress qu’on ressent en Suisse est INEXISTANT ici. Lors de mon dernier entretien avec le responsable du lieu, je lui disais que jamais je n’ai eu l’esprit aussi clair et reposé que depuis ces quelques semaines ici. On est réellement porté et profite de chaque moment avec les enfants, que ce soit en classe ou dehors.

 

Et sinon, pour ce qui est de la Vie en générale ici, et bien on suit le rythme du soleil. Il fait nuit à 17h et comme il n’y a pas d’électricité entre 17h et 19h, tout ralentit. Il faut savoir que l’électricité est hydraulique dans cette région et que pour que tous les villages du coin puissent avoir de l’électricité, et bien c’est rationnée, donc si tout va bien, elle est coupée entre 17h et 19h, mais il n’est pas rare de passer la journée sans courant….je pourrais presque me greffer ma lampe frontale sur le front ;)…..C’est ma meilleure amie numéro 1……Mon meilleur ami numéro 2, c’est mon super sac de couchage !! Car, même s’il fait encore bien chaud la journée, entre 10h et 15h30, dès que le soleil se couche la température chute. La nuit dans la chambre, il fait autour de 8-10 degrés et ça continue de chuter jusqu’à fin janvier…..et pour ceux qui se posent encore la question….non, il n’y a pas de chauffage !!!!! Et pour se faire aux habitudes de la région et bien les douches et les toilettes sont à l’extérieures dans une petite maisonnette, au prise du vent qui refroidit encore un peu l’atmosphère, elles sont  communes à une 15 aines de personnes. Toilettes indiennes, sans papier, mais avec un robinet et un saut d’eau (et je vous passe les détails de l’utilisation de la chose). Pour la « douche », c’est un petit chauffe-eau d’une 10 aine de litres, qui, forcément fonctionne que quand il y a de l’électricité, un robinet, un grand saut et un petit saut….et voilà ;). La lessive se fait à la  main et à l’eau froide et je vous promets qu’elle est froide !!!! Et pour mes collègues, les photocopies ou « pire » le beamer faut même pas y penser !!! On a une imprimante toussotante et quand on ne peut pas faire autrement que faire des photocopies (pour les examens), on s’y prend en tout cas 30 minutes à l’avance……pour une classe de 15 élèves, il faut ce temps là pour faire du recto verso (qu’on tourne à la main bien entendu…..)….et une copie sur deux la machine bourre……une belle leçon de patience…..

ET faut aussi pas trop penser à internet pour préparer ses cours. On a accès au wifi (fourni par satellite) jusqu’à 8h du matin et à partir de 18h…et on est sensé à ce moment-là avoir la pleine vitesse…..ben il me faut 1h pour faire un paiement et 30 minutes pour télécharger une petite vidéo pour les cours d’environ 5 minutes……encore de la patience ;)

 

Autrement, j’ai retrouvé le bonheur de commencer mes journées par une séance de yoga (à 5h30) et je fais du crochet avec les élèves quand leur emploi du temps le permet…..c’est le « crochet fiever ici ». Tout le monde veut apprendre à faire des bandeaux et des bonnets…..En ce qui me concerne, c’est pas que je suis une pro, mais je voulais trouver une activité particulière à faire avec les élèves qui leur soit utli autant que ludique…et comme tous n’ont pas de bonnets, ils sont tout contents !!!

 

Enfin voilà pour ce qui est de mes premiers deux mois ici…..Ah j’oubliais…..je vous disais aimer le riz et les lentilles et ne pas me faire de soucis concernant la nourriture….ben après deux mois de ce traitement, je dois bien avouer que j’ai quelque peu de la peine….mon corps n’accepte plus le riz et quand c’est la nourriture de base (2 fois par jours) et qu’il n’y a de shop à proximité, il faut trouver des solutions de secours……mais bon franchement, c’est la seule chose qui me pose problème et je suis loin de mourir de faim ;) Ne vous en faites pas ;)

 

Bref, J’espère que je ne vous ai pas trop assommé, je pourrais continuer encore longtemps….mais les préparations commencent pour le Nouvel an….Ici on commence la fête ce soir (le 31) et on termine le 2 au matin….Tous les repas se font dehors et c’est menu de Fête pour tous les repas…..et promis pas de riz blanc et de lentilles !!!!!

De retour après trois mois de volontariat à Jhamtse, Flavien nous à dit que tout s’était passé à merveille, et que tout le monde à Jhamtse était adorable.Les enfants ont eu beaucoup de plaisir de créer des bandes dessinées avec son aide.Prochainement, Flavien nous enverra un petit résumé de son séjour en Inde. LE VOICI :

Je rentre de trois mois inoubliables à JG. Dès mon arrivée je me suis senti le bienvenu et ai été adopté de tous dans cette communauté aussi magnifique que le cadre himalayen qui l’entoure. Il règne à JG une grande sérénité et beaucoup de joie, l’agressivité est très rare. On y vit comme dans une grande famille, les enfants sont frères et soeurs et habitent dans des maisons familiales avec leurs  Amalas (mères de substitution). Lobsang leur enseigne sa sagesse, leur parle et les écoute beaucoup, leur apprend à méditer et prier.
Lobsang et son équipe m'ont confié des responsabilités et fait confiance en me laissant gérer des cours de maths et de sciences; les élèves étaient très attentifs et curieux d’apprendre. J’ai ressenti une vraie reconnaissance de leur part, ce que je n’avais pas pour mes professeurs. A JG, avant d’être professeur on est “Achi” c’est à dire grand frère.
J’ai aussi poursuivi un projet de bande dessinée avec des petits groupes d’enfants, c’était intéressant et nous nous sommes bien amusés.

J’ai vécu une expérience unique et inoubliable. Le dévouement et la patience de Lobsang et des gens qui travaillent à J, l’affection et la joie de vivre des enfants qui ont vécu des choses difficiles, la simplicité du quotidien et l’isolement géographique m’ont beaucoup appris et m’ont permis d’avoir un nouveau regard sur notre monde.

Je garderai des souvenirs magiques de ce séjour en Arunachal Pradesh ainsi que de belles amitiés.
J’y retourne dès que possible

 

Flavien de Genève, étudiant 18 ans.